Messages importants de la direction

Chers parents,
Voici quelques messages importants:
Rencontre de parents: le jeudi 14 novembre
Il nous fait plaisir de vous accueillir demain à l’école Charles-Bruneau pour la rencontre de parents. Nous savons à quel point cette rencontre est importante pour vous et les enseignants. Il s’agit d’un moment privilégié pour discuter du cheminement de votre enfant: ses réussites, ses défis et son bien-être à l’école.
À l’école Charles-Bruneau, nous misons sur la collaboration entre la famille et l’équipe-école pour développer le potentiel des élèves sur les plans de l’autonomie, des apprentissages et de la socialisation; réalisée dans le respect des rôles de chacun, cette collaboration est précieuse et peut faire une énorme différence.
Nous vous souhaitons une belle rencontre et sachez que nous serons présents et disponibles pendant la journée et la soirée.
Retards fréquents
Au terme de cette première étape, nous constatons qu’il y a plusieurs élèves en retard en début de journée. Les élèves doivent arriver sur la cour entre 7 h 55 et 8 h 05. Au son de la cloche à 8 h 05, les élèves entrent dans l’école et se dirigent en classe. À 8 h 10, les cours débutent. Les élèves ne peuvent pas utiliser la porte principale de l’école; elle est réservée le matin au personnel de l’école et aux parents qui ont besoin de venir rencontrer la direction ou les responsables du service de garde.
Vécus de façon répétée, les retards rendent plus difficile la persévérance scolaire et peuvent compromettre la réussite de l’enfant. Les parents et l’école assument une responsabilité partagée à cet égard; les parents jouent toutefois un rôle de premier plan pour s’assurer que leur enfant arrive à l’école à l’heure.
Absences répétées
Nous vous rappelons également que les absences répétées ont une incidence marquée sur la réussite scolaire d’un enfant. Certaines situations sont inévitables (ex.: maladie), alors que d’autres pourraient être planifiées différemment (ex.: vacances, voyages, etc.). Lorsque l’élève s’absente de la classe, il est privé des occasions d’apprentissage proposées et pilotées par l’enseignant. Le programme de l’école québécoise étant fondé sur le développement des compétences, il est encore plus important de vivre des situations complexes qui demandent aux élèves de mobiliser ses connaissances et ses ressources. C’est le développement des compétences qui est évalué et non pas l’acquisition des connaissances, bien que celles-ci soient nécessaires pour démontrer la compétence.
À la fin de chacune des étapes, les enseignants portent un jugement professionnel sur la progression des apprentissages et mettent une note au bulletin; la compétence de l’enfant qui s’est absenté pour voyage ou vacances sera évaluée au même titre que celles des autres élèves.
Vêtements chauds
Avec le retour des temps froids et de la neige, personne n’échappe aux vêtements chauds, surtout pas les enfants des écoles primaires! À l’école Charles-Bruneau, les enfants jouent à l’extérieur plusieurs fois par jour, surtout s’ils fréquentent le service de garde. Les deux récréations de 20 minutes prévues chaque jour se prennent à l’extérieur, même s’il fait froid! Lorsque la température ressentie est inférieure à -28 degrés Celcius, la récréation se prend à l’intérieur. Les enfants doivent avoir des vêtements chauds: manteau d’hiver, salopette, tuque, cache-cou, mitaines et bottes d’hiver.

 

 

Merci pour votre précieuse collaboration,

Geneviève Blondin et Patrick Forcier

L’équipe de direction

Les commentaires sont fermés.